EUPEN, BELGIUM - JULY 29 : Van Genechten Yentl defender of KAS Eupen celebrates scoring a goal during the Jupiler Pro League match between KAS Eupen and KVC Westerlo on July 29, 2023 in Eupen, Belgium, 29/07/2023 ( Photo by David Hagemann / Photonews
2023 05 01 U21 VS DEINZE Foto 2C photography MC-3

Interviews avec les coaches des Panda Youngsters. Jean-Paul Nyssen, coach des U18 (troisième du tour de play-off en Elite 2)

Même si elle n’a pas remporté le titre, l’équipe des U18 de la KAS Eupen peut se targuer d’une saison 2023-2024 réussie. En terminant à la fin du premier tour 8e parmi les 18 clubs d’Elite 2, l’équipe de Jean-Paul Nyssen s’est assurée une participation aux play-offs. Là les U18 de la KAS Eupen ont décroché la troisième place et donc une place de podium avec cinq victoires, deux matchs nuls et une seule défaite.

PORTRAIT

Jean-Paul Nyssen (51 ans)

Entraîneur des U18

Lieu de résidence : Soumagne

Profession : Enseignant

Chez les Panda Youngsters depuis : 2021

INTERVIEW

Les U18 de la KAS Eupen ont eu beaucoup plus de succès en fin de saison que lors de la première phase du championnat. En tant que huitième du classement, vous vous êtes qualifiés pour les play-offs des 9 meilleures équipes, puis vous vous êtes hissés à la troisième place du classement des play-offs. Comment évalues-tu la saison, d’abord en termes de chiffres purs, mais aussi au-delà des résultats ? 

Nous avons en effet vécu une saison en deux temps, marquée par les progrès de notre équipe. Nous avons tiré les leçons des difficultés et des problèmes que nous avons rencontrés durant la première partie de la saison. Ainsi, au mois de février, il y a eu un déclic et nous avons réussi à passer le cap pour jouer un tout autre football, bien meilleur, et à marquer de beaux buts. Le résultat de cette amélioration des performances se reflète dans la 3e place que nous avons obtenue lors des play-offs face aux 9 meilleures équipes de notre catégorie.

Comment avez-vous vécu la saison en tant qu’équipe ?

Après un début de saison réussi, nous avons dû constater, lors des premiers matchs contre des adversaires plus forts, que nous étions inférieurs à eux dans certains domaines et que l’espoir d’une place en tête du classement ne se réalisait pas. L’équipe a réagi à cela en comprenant que chacun devait travailler encore plus et faire preuve de patience. En fin de compte, nous avons pu utiliser la frustration et la déception de certains matches pour devenir au final une équipe nettement plus solide et aussi plus performante. Cela a été très positif pour l’équipe.

Quels étaient les points forts de l’équipe ?

Au cours de la première moitié de la saison, nous avons toujours dû évoquer les mêmes erreurs lors des post-analyses de match, ce qui n’était pas agréable pour les joueurs. Mais une fois qu’ils ont compris ce qu’il fallait faire et qu’ils ont mis de côté leurs erreurs, nous sommes devenus une équipe maître au niveau de la reconversion offensive , capable de faire vraiment mal à l’adversaire. La base était bien sûr une prise d’information pour faire le bon choix ainsi qu’un travail défensif solide et solidaire de toute l’équipe. C’est ce qui a fait notre force à la fin.

Quel a été le moment fort de la saison, le résultat/l’événement le plus marquant ?

Notre match de référence a été la rencontre en déplacement au KVC Westerlo, qui nous avait vraiment dominés lors du match aller à Westerlo et qui nous avait battus 4 à 1. Lors des play-offs, nous avons réussi (toujours à Westerlo) une première mi-temps presque parfaite. Tout ce que nous avions travaillé durant la semaine d’entraînement, nous avons pu le mettre en pratique et nous menions déjà 0-3 après 25 minutes. Ce sont des moments gratifiants et particuliers dans le sport. Au final, nous avons gagné le match 2-4.

Comment vois-tu l’évolution globale des Panda Youngsters depuis que tu es ici ?

Lorsque je suis arrivé à Eupen en 2021, le responsable des jeunes Ralph Thomassen, décédé entre-temps et à qui je souhaite rendre hommage ici, m’a parlé des réunions à la fédération de football à Bruxelles, où l’on soulignait toujours le bon travail effectué par la KAS Eupen avec toutes  leurs équipes de jeunes. On voit donc que nous avons à faire à un développement ancré de longue date, qui se poursuit année après année grâce à des entraîneurs engagés sans exception. On sent ici une dynamique et un dynamisme, une émulation positive pour toujours retirer le maximum.

Que souhaites-tu à ton équipe et à tes joueurs pour la saison à venir ?

Je souhaite que chaque joueur atteigne le niveau le plus élevé possible et qu’ils arrivent pour un maximum d’entre eux à frapper à la bonne porte. Mais je leur souhaite aussi de continuer à prendre du plaisir en jouant au football, ce qui est le plus important à mes yeux. Mais, le plaisir profond est précédé de beaucoup de travail.