Lettre ouverte a nos supporters

Chers supporters,

Vendredi dernier, le BRF a publié un article intitulé « Kann das AS-Projekt eine Seele bekommen » (traduction: « le projet AS peut-il obtenir une âme »), qui n’a pas reflété certains faits correctement ou de manière incomplète. Nous pensons qu’il est important de vous donner quelques informations sur le sujet.

Les chiffres d’audience ne sont pas  » en chute libre  » et, comme le prétend le BRF, ce n’est pas principalement dû à un manque d’identification avec le club. La saison dernière, il y avait en moyenne environ 300 spectateurs de moins dans la phase du championnat que la saison précédente. Dans l’ensemble de la ligue, tous les clubs ont enregistré une baisse de 9,8 % du nombre de spectateurs au cours de la saison précédente. Cela nous place dans la moyenne de la ligue. Cette évolution se reflète également dans le fait que moins de supporters adverses sont venus à Eupen. Le fait que deux nouveaux clubs de supporters de la KAS Eupen ont été fondés cette saison montre que la conclusion du BRF n’est pas correcte. Donc vous réaliserez même que le soutien du club augmente. D’ailleurs : il y a 12 ans, le club comptait en moyenne 834 spectateurs, aujourd’hui il en compte en moyenne 3.000. Mais il est vrai que nous voulons encore augmenter le nombre de spectateurs. Nous ferons beaucoup pour cela la saison prochaine et espérons que ça vous plaira.

Dans le monde du football (qu’est-ce que c’est ?), le club n’est généralement pas considéré comme un projet. Le projet est devenu un club normal avec tous les avantages et les inconvénients qui en résultent.

Ni Henrik Van Crombrugge ni Luis Garcia n’ont « tourné le dos » au club. Henrik Van Crombrugge a refusé des bonnes offres au cours des deux dernières années pour rester à Eupen. Il a toujours un contrat pour la saison prochaine. Il est conscient de la bonne formation qu’il a reçue à Eupen ces dernières années et du fait qu’il est devenu l’un des meilleurs gardiens de but belges ici avec nous. Luis Garcia a terminé sa carrière active en Europe à l’âge de 38 ans. En tant que joueur national à 7 reprises, il ne s’est jamais senti trop bon pour jouer en deuxième division ici avec nous. C’est certes rare dans le monde du football. Il a expressément souligné qu’il nous quitte maintenant parce qu’il croit que nous avons maintenant une bonne et solide position en 1ère division et qu’il restera toujours ami avec nous.

Le club n’est pas « sans ailes », mais il est en 1ère division depuis 3 ans et en est maintenant à sa quatrième saison. Un succès dont nous sommes fiers. Et nous sommes également fiers du seul point que nous avons réalisé de plus qu’auparavant, parce que c’est et c’était un travail laborieux. Nous ne sommes pas non plus irrespectueux envers nos adversaires et les clubs des ligues 1a et 1b, dont la plupart ont un budget supérieur au nôtre. Dans le sport, un point c’est beaucoup, Genk est devenu champion avec seulement 2 points d’avance et le Hamburger SV sait ce que cela signifie quand il manque exactement un point pour la promotion, parfois même seulement un dixième de seconde décide de la victoire olympique ou de la 4ème place.

Ces dernières années, nous avons investi plus de 3 millions d’euros dans les infrastructures. Et c’est ce que nous avons fait, bien que la ville d’Eupen était jusqu’ici peu, encore responsable de l’infrastructure au Kehrweg. En été, nous construirons un nouveau terrain en gazon artificiel pour près de 500.000 euros afin d’améliorer les conditions de jeu pour nos jeunes joueurs. Pour nos supporters, nous avons mis en place l’échange tant souhaité des tribunes . Avec des montants de plus de 3 millions d’euros, nous sommes surpris d’apprendre qu’au cours des 7 dernières années « peu de choses ont été faites » au Kehrweg et que seules de « petites corrections cosmétiques » ont été effectuées. Il est vrai que nous travaillons encore à la construction d’un nouveau bâtiment pour les jeunes. Nous aurions aimé l’avoir déjà construit depuis plus longtemps. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour couvrir le coût total de plus de 2 millions d’euros.

L’équipe n’est pas un « grand chantier », mais il faut travailler dur chaque année pour mettre sur pied une équipe compétitive, un bon mélange de joueurs expérimentés et de jeunes, et pour vous la présenter au stade du Kehrweg. Nous avons actuellement 20 joueurs sous contrat pour la nouvelle saison. Comme dans tous les clubs, les meilleurs joueurs veulent un plus grand défi. Et quand Moussa Wague célèbre le championnat d’Espagne avec Barcelone sur le terrain samedi ou quand Henry Onyekuru marque le but décisif pour Galatasaray Istanbul au championnat, nous les avons déjà vu jouer. Nous avons besoin de joueurs à Eupen qui veulent passer à l’étape suivante de leur carrière et s’identifier pleinement au club.

Chers supporters, nous allons continuer à faire avancer le club avec continuité et des évaluations réalistes. Le club s’est amélioré au cours des dernières années presque chaque année et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous améliorer à nouveau – à tous les niveaux. Mais nous pouvons vous assurer que nous continuerons à respecter la performance des autres clubs. Nous avons besoin de ce respect pour prendre les bonnes décisions pour le club. Bien sûr, nous sommes le plus petit club de tous les clubs professionnels de Belgique et il est difficile de s’affirmer, mais nous ferons tout avec nos moyens et votre soutien pour continuer le rêve de la 1ère division et embêter les grands à nouveau.

C’est dans cet esprit que nous vous souhaitons une bonne pause et attendons avec impatience la nouvelle saison !

Votre

Thomas Herbert