Courtrai et Eupen partagent l’enjeu 3 : 3

Samedi dernier, la KAS Eupen disputait sa 4ème rencontre en PO 2 au stade des Éperons d’Or de Courtrai. Elle entamait le match sur les chapeaux de roue et menaient déjà 0:2 après 13 minutes. Quelques instants plus tard, les Courtraisiens recollaient au score à la faveur d’un coup de réparation: 1:2. Après la pause, les Flandriens tentaient vainement de rétablir l’égalité, mais ce fut Luis Garcia qui planta le 1:3 en faveur des Eupenois. Alors que ce score semblait devoir sceller la rencontre, Courtrai obtenait encore la parité (3:3) dans les arrêts de jeu. 

La KAS Eupen démarrait sur les chapeaux de roue dans cette rencontre avec un premier but d‘Éric Ocansey (0:1) qui clôturait une belle combinaison enfilée par ses compères Henry Onyekuru et Mamadou Sylla.

L’AS continuait sur sa lancée et doublait l’écart 4 minutes plus tard par Henry Onyekuru bien mis en position par son capitaine Luis Garcia: 0:2.

La partie s’animait à partir de ce moment des œuvres des Courtraisiens qui voulaient à tout prix éviter la correction. À la 17ème minute, l’arbitre Smet désigna le point de penalty à la suite d’une chute suspecte d’un joueur courtraisien après un contact avec Siebe Blondelle. Stijn De Smet le transformait imparablement: 1:2.

Dix minutes avant la pause, la KAS Eupen se ménageait une nouvelle possibilité, mais le gardien adverse Thomas Kaminsky était à la parade sur l’essai de Mamadou Sylla.

Les Courtraisiens étaient ressortis des vestiaires avec la ferme intention de revenir au score. Leurs opportunités devenaient de plus en plus pressantes. Il fallut un sauvetage sur la ligne par le capitaine eupenois Luis Garcia pour empêcher l’égalisation dès la 52ème minute. Trois minutes plus tard, le portier eupenois Hendrik Van Crombrugge déviait avec brio un coup-franc accordé à la limite du rectangle.

L’AS pliait, mais ne rompait pas, que du contraire puisque sur une contre-attaque Luis Garcia trompait de près le portier Kaminsky et portait le score à 1:3.

La victoire eupenoise semblait bel et bien acquise, mais les Courtraisiens firent preuve d’une belle persévérence pour revenir au score dans les arrêts de jeu : par Andriy Totovytsky à la 91ème minute (2:3) et par Sidy Sarr à quelques secondes du coup de sifflet final (3:3), score final.

KAS EUPEN: Van Crombrugge – Diallo – Al Abdulrahman – Diagne – Garcia – Brüls – Sylla – Onyekuru (Jeffrén 90’) – Blondelle – George (Amani 69’) – Ocansey (Bassey 86’)

Reserve: Niasse – Wague – Hackenberg – Amani – Bassey – Jeffrén – Mouchamps

KV KORTRIJK: Kaminski – Goutas – Rougeaux – Van Loo (Ouali 50’) – Kage (Saadi 75’) – Mercier (Totovytsky 35’) – Rolland – D’Haene – Sarr – De Smet – Chevalier

Reserve: Sifakis – Kovacevic – Barbaric – Pavlovic – Hoxha – Totovytsky – Saadi – Ouali

Arbitres: Smets – Gilon – Dens – D’Hondt

Cartes jaunes: Amani – Rolland, D’Haene, Sarr

Buts: 0:1 Ocansey (9’) – 0:2 Onyekuru (13’) – 1:2 De Smet (17’) – 1:3 Garcia (74’) – 2:3 Totovytsky (91’) – 3:3 Sarr (94’)